Alexander Riese (1840-1924)

Friedrich Alexander Riese était un philologue allemand, né à Francfort-sur-le-Main le 2 juin 1840 et décédé dans cette même ville le 8 octobre 1924.

Après des études de philologie menées de 1859 à 1863 aux universités d’Erlangen, de Bonn et de Berlin, Alexander Riese enseigne en tant que professeur non diplômé au Joachimshalschen Gymnasium de Berlin. Il devient privat-docent en 1864 puis, en 1868, il enseigne quelques mois à l’université de Heidelberg en tant que professeur extraordinaire. Cette même année, il obtient finalement un poste au Gymnasium de Francfort-sur-le-Main.

Alexander Riese, qui avait déjà publié une édition des Satires Ménippées de Varron en 1865, en profite alors pour poursuivre ses travaux en matière d’éditions de textes. Il publie notamment ses propres éditions des poèmes de l’Anthologie latine en collaboration avec Franz Bücheler en 1869 et 1870, de l’Histoire d’Appolonius de Tyr en 1871, de l’œuvre d’Ovide en trois volumes entre 1871 et 1874, des Géographes latins en 1878, des poèmes de Catulle en 1884 et des fables de Phèdre en 1885.

Dans un autre registre, il rédige en 1875 un essai intitulé Die Idealisierung der Naturvœlker des Nordens in den griechischen und rœmischen Litteraturen, qui est traduit en langue française et republié à Paris en 1885, sous le titre L’idéal de justice et de bonheur dans la vie primitive des peuples du Nord dans la littérature grecque et latine.

Alexander Riese est également l’auteur d’ouvrages sur la région du Rhin pendant l’Antiquité, comme Das Rheinland in der Römerzeit (1889), Das Rheinische Germanien in der antiken Litteratur (1892), ou encore le recueil d’inscriptions Das Rheinische Germanien in der antiken Inschriften (1914), qui rassemble 4640 textes épigraphiques, classés par thèmes, dont près d’un millier concernent des légions. Son intérêt pour l’archéologie se traduit enfin par sa participation à des fouilles menées à Heddernheim, où il contribue à la découverte de vestiges romains.

BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE :
*
M. Terenti Varronis Saturarum Menippearum reliquiae, Leipzig, 1865.
* Anthologia Latina sive poesis Latinae supplementum, deux volumes, Leipzig, 1869-70.
* Die Idealisierung der Naturvœlker des Nordens in den griechischen und rœmischen Litteraturen, Heidelberg, 1875.
* Geographi Latini minores, Heilbronn, 1878.
* Die Gedichte des Catullus, Leipzig, 1884.
L’idéal de justice et de bonheur dans la vie primitive des peuples du Nord dans la littérature grecque et latine, traduction de J. Sully Piquet et L. François, Paris, 1885.
* Das Rheinland in der Römerzeit, Leipzig, 1889.
* Das Rheinische Germanien in der antiken Litteratur, Leipzig, 1892.
* Historia Apollonii regis Tyri, Leipzig, 1893.
* Das Rheinische Germanien in den antiken Inschriften, Leipzig, 1914.

Article sur l’armée romaine :
* « Über die fünften Legionen und ihre Beinamen », dans Germania. Korrespondenzblatt der Römisch-Germanischen Kommission, 1, 1917, pp. 38-42. [télécharger le PDF]

LIENS UTILES :
* http://de.wikipedia.org/wiki/Alexander_Riese (biographie germanophone).
* http://de.wikisource.org/wiki/Alexander_Riese (articles et ouvrages en PDF).
* http://digi.ub.uni-heidelberg.de (articles en PDF).
* https://archive.org (ouvrages en PDF).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *