Ressources en ligne

BIBLIOTHÈQUES NUMÉRIQUES :

1) https://archive.org/details/texts
Archive.org est une véritable mine d’or qui permet de télécharger de nombreux ouvrages, la plupart du temps libres de droits. On y trouve notamment des livres d’historiens, des revues philologiques, des traductions d’auteurs antiques… Un incontournable !

2) http://persee.fr/web/guest/home
Persée permet de télécharger les articles d’un grand nombre de revues francophones et propose également quelques livres. Mention spéciale aux ouvrages des Publications de l’Ecole Française de Rome, qui valent franchement le détour ! On y trouve entre autres les thèses de François Hinard et de Ségolène Demougin.

3) http://gallica.bnf.fr/
Gallica est un site de la BNF qui propose au téléchargement un grand choix d’ouvrages tombés dans le domaine public, francophones pour la plupart.

4) http://books.google.fr/
Un outil intéressant pour identifier rapidement les ouvrages à consulter lorsque l’on cherche à creuser un sujet. Il permet de consulter l’intégralité des ouvrages libres de droit et parfois une partie des livres les plus récents.

ENCYCLOPÉDIES EN LIGNE :

1) http://dagr.univ-tlse2.fr/sdx/dagr/index.xsp
Ce site de l’université de Toulouse Le Mirail permet de consulter en ligne l’intégralité des articles du Dictionnaire des Antiquités grecques et romaines de Daremberg et Saglio (1877-1919).

2) http://de.wikisource.org/wiki/Paulys_Realencyclopädie_der_classischen_Altertumswissenschaft
Cette page propose la transcription de certains articles de la Realencyclopädie der classischen Altertumswissenschaft de A.F. Pauly et G. Wissowa. L’article « Legio » n’y figure pas, mais il peut en revanche être téléchargé par ici.

3) https://archive.org/details/Pauly_201901
Depuis janvier 2019, un contributeur du site Archive.org propose en téléchargement gratuit les volumes de la Realencyclopädie der classischen Altertumswissenschaft de A.F. Pauly et G. Wissowa. Il n’est pas sûr qu’ils restent en ligne sur le long terme car la RE a fait l’objet de réimpressions et certains volumes sont encore concernés par les droits d’auteur.

TRADUCTIONS DE TEXTES ANTIQUES :

1) http://remacle.org/
Ce site rassemble une quantité impressionnante de traductions d’auteurs anciens. Il s’agit pour la plupart de traductions du XIXème siècle, qui sont dépassées. Il est préférable de se référer à des éditions de texte et à des traductions plus fiables, mais ça reste un outil très pratique.

2) http://agoraclass.fltr.ucl.ac.be/concordances/intro.htm
Ce site de l’Université catholique de Louvain comporte de nombreux textes latins, avec une traduction française souvent tirée du site précédent.

3) https://ryanfb.github.io/loebolus/
Le projet « Loebolus » rassemble sur une même page internet la totalité des volumes de la Loeb Classical Library désormais libres de droits. Dans le monde anglophone, il s’agit de l’éditeur de référence pour les textes de l’Antiquité : chacun d’entre eux est proposé dans le texte d’origine, grec ou latin, avec une traduction en anglais. En avril 2020, 277 ouvrages de la collection sont dans le domaine public.

SOURCES ÉPIGRAPHIQUES :

1) http://arachne.uni-koeln.de/drupal/?q=de/node/291
Le projet « CIL Open Access » a pour objectif la numérisation et la mise en ligne de l’ensemble des volumes du Corpus Inscriptionum Latinarum publiés avant 1940. À terme, le projet devrait inclure une base de données avec moteur de recherche.

2) http://www.manfredclauss.de/fr/
L’Epigraphische Datenbank Clauss-Saby est une banque de données importante en matière d’épigraphie. On y trouve de nombreuses retranscriptions d’inscriptions latines tirées du CIL mais aussi de l’Année épigraphique, accompagnées de bibliographies, parfois de photographies. Le tout est accessible grâce à un moteur de recherche très pratique.

3) https://edh-www.adw.uni-heidelberg.de/
L’Epigraphic Database Heidelberg est une autre banque de données incontournable pour les inscriptions latines.

4) http://cil.bbaw.de/cil_en/index_en.html
Le site du Corpus Inscriptionum Latinarum donne parfois des indications intéressantes sur les inscriptions du corpus. Il propose notamment quelques photographies.

SITES INTERNET UTILES :

1) http://www.livius.org
Ce site tenu par l’historien néerlandais Jona Lendering, propose de nombreux articles d’histoire ancienne. On y trouve notamment des synthèses sur les légions romaines (en anglais).

2) http://www.romanarmytalk.com/rat/recent.html
Ce forum anglophone sur l’armée romaine est à l’origine d’un projet de traduction en anglais de l’article « Legio » de Ritterling. Ce travail semble abandonné, mais il est toujours possible d’en consulter les articles grâce au site Archive.org.

3) https://www.academia.edu/
Ce réseau social à destination des chercheurs permet d’accéder à des publications scientifiques récentes, mises en ligne directement par leurs auteurs.

Page mise à jour le 11 mai 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *